L’analyse du destin

L’analyse du destin

 

L’héritage familial présent dans les gènes constitue une base essentielle de l’existence humaine. Ce potentiel génétique représente les formes d’existence et l’attitude des ancêtres face à l’amour, la maladie, la profession, la communication sociale et la famille. Chez l’Homme, cet héritage prend vie à travers les compositions individuelles créées en quatre axes. Le postulat de l’analyse du destin est que tout être humain n’est pas soumis à son héritage par la force, mais peut faire un bon choix parmi un grand nombre de possibilités d’existence.

 

L’Institut Szondi forme depuis plus de 40 ans des psychothérapeutes en analyse du destin. L’Institut Szondi à Zurich est un institut d’enseignement et de recherche sur l’analyse du destin fondé par Léopold Szondi. Il a été créé en 1970.

 

L’analyse du destin, telle qu’elle est enseignée sous forme de « psychothérapie analytique du destin », est basée sur la conclusion que les attributs, le comportement, les préférences et les aversions, les troubles psychologiques ainsi que les choix en amour, en amitié, en matière de profession, de relations sociales, de maladie et de mort sont dans une large mesure conditionnés par notre héritage. Léopold Szondi a qualifié cette hérédité de « choix obligatoire » de l’individu.

 

L’analyse du destin offre la possibilité d’aller à l’encontre de ce « choix obligatoire » en choisissant la liberté et en accédant au potentiel de capacité de l’être humain, également présent dans le matériel génétique – déjà vécu par des ancêtres. La prise de conscience de ces potentiels héréditaires et leur activation constituent un objectif essentiel de la thérapie analytique du destin.

 

L’analyse du destin en tant qu’espace de développement, d’événements et de vie, a développé une structure en quatre axes qui se divise en huit besoins et seize tendances. Le système des besoins est dialectique, ce qui signifie que deux besoins apparaissent toujours comme des aspirations opposées – comme des opposés complémentaires – mais agissent comme un tout fusionné. Nos besoins individuels, nos troubles mentaux et nos maladies se développent au travers de processus instinctifs. Le test de sélection de photos de Szondi est l’instrument permettant de capturer la conception individuelle des processus instinctuels de l’individu.

 

La psychothérapie analytique du destin vise à activer les ressources bénéfiques, positives, créatives et protectrices de l’individu au sein du système instinctif. Dans ce contexte, l’intervention thérapeutique ouvre la voie au potentiel héréditaire de la personne pour soutenir le renforcement souhaité de l’ego.

 

L’analyse du destin laisse entrevoir un grand potentiel de guérison dans le choix de la profession ainsi que dans l’engagement culturel et social. Grâce à ses outils de diagnostic (test de sélection d’images de Szondi et analyse du génosociogramme), il peut identifier un domaine d’activité qui offre plus de satisfaction. De même, la qualité de la relation avec les autres change. Un sentiment croissant d’estime de soi et une confiance en soi renforcées permet d’établir une relation plus informelle et sans conflit avec les êtres humains, ainsi que l’environnement social et sociétal. Le but de la thérapie analytique du destin est la formation d’une personnalité autodéterminée.