Organisme

Organisation opérationnelle de l’Institut Szondi

 Orga­nes

Le con­seil d’administration de la fon­da­ti­on est l’organe direc­teur de la fon­da­ti­on : il élit les respons­ables des dépar­te­ments for­ma­ti­on, admi­nis­tra­ti­on de l’Institut et édu­ca­ti­on. Il peut ain­si d’une part, exer­cer direc­te­ment son pou­voir et émett­re des direc­tives et, d’autre part, il est direc­te­ment impli­qué dans les activités de l’Institut en rai­son des obli­ga­ti­ons d’information et de rap­port des cad­res de l’Institut. Ces trois chefs de dépar­te­ment assis­tent aux réuni­ons du con­seil d’administration de la fon­da­ti­on. Ils dis­po­sent d’un droit de pro­po­si­ti­on, mais pas d’un droit de vote.

 

Le con­seil d’administration de la fon­da­ti­on pos­sè­de éga­le­ment un comité des finan­ces qui super­vi­se la ges­ti­on cou­ran­te des actifs, res­te en con­tact avec les ban­ques d’investissement con­cer­nées et dis­po­se du pou­voir d’autoriser des dépen­ses plus import­an­tes (extra­bud­gé­taires) sur la base de pro­po­si­ti­ons du comité de direc­tion de l’Institut. Le comité des finan­ces est l’autorité de con­trô­le du bud­get et des comp­tes. Pour le bud­get, il est auto­ri­sé à don­ner des inst­ruc­tions. Le con­seil d’administration de la fon­da­ti­on élit le comité d’éthique et la com­mis­si­on d’appel et de trai­te­ment des plain­tes. Ces com­mis­si­ons tra­vail­lent con­for­mé­ment à leurs règle­ments indé­pen­dam­ment des autres orga­nes de l’Institut. En ce qui con­cer­ne les délé­gués, le con­seil d’administration de la fon­da­ti­on les nom­me pour des tâches spé­cia­les à durée limitée, ils tra­vail­lent sur man­dat pour le comp­te du con­seil d’administration et se voi­ent attri­buer un sujet spé­ci­fi­que. Les tâches des dif­férents dépar­te­ments sont les sui­v­an­tes :

 

a) La direc­tion de l’étude est en char­ge de l’intendance de l’étude sous tous ses aspec­ts. Cet­te activité inclut la pri­se en char­ge des étu­di­ants et leur accom­pa­gne­ment tout au long de leur par­cours d’étude, l’achat de maté­ri­el de for­ma­ti­on, la super­vi­si­on géné­ra­le des for­ma­teurs ain­si que des assi­stants d’étude, sans comp­ter les tâches tel­les que la ges­ti­on du sys­tème d’examen, la super­vi­si­on de la pro­gres­si­on de l’apprentissage et l’encadrement du mode d’apprentissage dans le respect du règle­ment. Le direc­teur de l’étude doit respec­ter un bud­get et con­trô­le ou sou­met des deman­des pour finan­cer l’étude. Dans le cad­re de ses fonc­tions, le direc­teur de l’étude ent­re­ti­ent des con­tac­ts avec d’autres éta­b­lis­se­ments d’enseignement.

 

b) Le comité de direc­tion de l’Institut est char­gé de sur­veil­ler la mise en réseau de tous les pro­ces­sus opé­ra­ti­on­nels dans l’Institut, de suiv­re l’évolution des comp­tes cou­rants, de la fai­re con­corder avec le bud­get et de prend­re des cont­re-mes­u­res en cas de « déraillement ». Le comité de direc­tion de l’Institut est obli­gé d’informer sans délai le comité des finan­ces en cas de déve­lop­pe­ments dévi­ants (néga­tifs) et de pro­po­ser des cont­re-mes­u­res, dans le cas où les décisi­ons à prend­re ne relè­vent pas de sa com­pé­tence. Le secré­ta­ri­at est rat­ta­ché au comité de direc­tion de l’institut en tant que cent­re de ser­vices. Il est le cent­re admi­nis­tra­tif de l’Institut et sert éga­le­ment à collec­ter des infor­ma­ti­ons pour l’Institut. Le comité de direc­tion de l’Institut est éga­le­ment respons­able du grou­pe d’experts « Assuran­ce de la qua­lité de l’entreprise » et, en coo­pé­ra­ti­on avec son pré­si­dent, pré­pa­re les pro­chai­nes accré­di­ta­ti­ons. Le comité de direc­tion de l’Institut est admi­nis­tra­ti­ve­ment respons­able du « grou­pe de con­tact à l’étranger » et assu­re le finan­ce­ment de ses activités. Le grou­pe de con­tact fait des pro­po­si­ti­ons de mis­si­ons à l’étranger au con­seil d’administration de la fon­da­ti­on, pro­po­si­ti­ons qui ser­vent de base à la mise en place de con­tac­ts étran­gers dans le cad­re de plans annu­els et plu­ri­an­nu­els.

 

c) Com­mis­si­on de l’éducation

Sous-grou­pes :
Comité d’évaluation : éva­lua­ti­on des résul­tats de l’étude,
Grou­pe d’analystes et de super­vi­seurs d’enseignement et de con­trô­le
Com­mis­si­on d’étude sur les ana­lys­tes d’enseignement et de con­trô­le
Grou­pe de con­trô­le « Con­trô­le de la qua­lité du con­te­nu »
Sci­ence et recher­che

Sci­ence et recher­che : suit l’évolution sci­en­ti­fi­que dans les domai­nes de la psy­cho­lo­gie, de la psy­cho­thé­ra­pie et d’autres for­mes de thé­ra­pie, ain­si que dans des domai­nes de la con­nais­sance tels que la géné­tique et la bio­éner­gie.